Des Juifs palestiniens et marocains en Corse (1915-1920)

rc3a9fugic3a9s-juifs-c3a0-ajaccio-en-1916

Enfants réfugiés juifs à Ajaccio en 1916 (Collection Alliance israélite universelle. Paris)

C’est une histoire émouvante que celle des réfugiés juifs Palestiniens et Marocain en Corse au début du siècle dernier. Une amie à Jérusalem, Myriam, qu’elle en soit remerciée, m’a signalé cet article de Florence Berceot « Une escale dans la tempête. Des Juifs palestiniens en Corse (1915-1920) ».

A chia a pane e vinu, po invita su vicinu,  
« Celui qui a du pain et du vin peut inviter son voisin. »
(proverbe corse)

Le 14 décembre 1915, 744 réfugiés « israélites » débarquent d’un bateau de transport militaire français dans le port d’Ajaccio au sud-ouest de la Corse. Ils arrivent de Syrie et de Palestine, provinces de l’Empire ottoman, naguère puissant, désormais à l’agonie.

À l’été 1915, c’est le tour de quelque 700 Juifs originaires d’Algérie et du Maroc qui ont choisi l’exode plutôt que de céder à l’ultimatum des autorités turques de renoncer à leur nationalité et à leur statut de protégé français ou anglais. Après une escale en Crète, les Juifs français ou protégés par la France sont envoyés en Corse. Ils vont y résider pendant cinq ans.

Lire l’article


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s